Lucioles

les dragons d'Emerya

« Le bruit de la pioche contre la roche se répercutait contre les parois, d’une cavité à une autre, de galerie en galerie. Courbée en deux, sa chemise trempée de sueur, Kelya mettait toute son énergie à la tâche qui lui incombait. Un bandeau autrefois beige désormais noir de saletés, retenait quelques mèches de cheveux foncés coupés courts, rasés sur sa nuque. Ses manches remontées laissaient apparaître des bras musclés, habitués à l’effort. Elle se redressa, épongea son front d’un revers de gant poussiéreux et jeta un regard alentour. Ses prunelles marrons s’arrêtèrent sur la silhouette assise un peu plus loin, la pioche posée nonchalamment contre la cuisse.

— Qu’est-ce que… Je peux savoir ce que tu fous, encore ?

Paty leva lentement sa tignasse blonde en bataille, et offrit un sourire innocent à son binôme. Au creux de sa main gantée, brillait un fragment de messulite bariolé qu’elle avait extrait de la roche, et qu’elle admirait à la lueur de son bocal de lucioles depuis un bon quart d’heure.

— C’est joli, tu trouves pas ? dit-elle d’une voix fluette.

Kelya souffla bruyamment, et s’approcha d’un pas énergique.

— Tu en vois tous les jours de ta misérable existence, je comprends pas ce qui t’émerveille à ce point ! rétorqua-t-elle. »