Jardinier ou Architecte ?

Salut à tous, je suis Meryma Haelströme, bienvenue sur la chaîne des auteurs qui en ont dans la plume.

Je suis ravie de vous retrouver pour cette toute première vidéo « conseils et astuces ». Et la question du jour est : êtes-vous jardinier ou architecte ? Pantser ou planner ?

1. Qu’est-ce qu’un jardinier ou pantser ?

Dans le jargon des auteurs, un jardinier ou pantser pour les anglophones, est un auteur qui laisse libre cours à son imagination pour écrire, et qui, pas définition, ne planifie pas, son histoire, sa séance d’écriture. Souvent, les jardiniers sont rebutés par l’idée même de faire un plan. J’en connais qui, s’ils sont spoilés, ne peuvent terminer l’histoire qu’ils ont commencé.

J’admire ces écrivains qui, d’une idée floue, parviennent à sortir une histoire passionnante au fil de la plume, sans avoir à passer des mois à planifier chacune de leurs scènes ou presque.

Mais la plupart du temps, cette méthode donne lieu à des blocages en cours de route, et à de nombreuses corrections, fastidieuses, au bout desquelles on se rend souvent compte que tout est bon à jeter et qu’il n’y a plus qu’à recommencer. Enfin, entendons-nous bien, il y a toujours des corrections à faire et parfois, même planifiée, l’histoire est bonne à jeter. Mais la préparation d’une histoire fera l’objet d’une autre vidéo.

Il y a quelques années, lors de mes débuts dans le monde de l’écriture, j’étais moi-même un auteur jardinier. Une idée germait dans mon esprit, souvent un personnage, une situation et j’écrivais. J’y prenais beaucoup de plaisir et j’ai commencé des dizaines d’histoires comme ça. Malheureusement, n’ayant pas un esprit des plus structuré, je me retrouvais rapidement bloquée dans mes intrigues au bout de quelques chapitres, avec beaucoup de clichés et souvent des personnages creux, ou pas assez travaillés. J’ai donc cherché des méthodes pour remédier à ce problème. Je dois vous avouer que ça n’a pas été facile.

2. Qu’est-ce qu’un architecte ou planner ?

Un architecte, ou planner, est un auteur qui a besoin de planifier son histoire, du début à la fin, en passant par les fiches de personnages, le découpage de chapitres et scènes, la structure de leur récit. L’avantage de cette méthode est que vous ne pouvez pas vous retrouver à court d’idées lors de l’écriture, que vous écriviez dans l’ordre de vos scènes ou non. Et si l’une de vos scènes vous appelle plus qu’une autre, il vous est possible de jongler sans avoir peur de perdre le fil. L’inconvénient s’il en est, c’est que vous connaissez votre histoire dans les moindre détails (ou presque) et qu’il y a peu de place pour l’improvisation. Cependant, comme je le dis souvent, rien n’est figé dans le marbre et si une idée s’impose pour résoudre un conflit, et que vous n’aviez pas prévu, ou différemment, qu’est-ce qui vous empêche de le faire ? En cours d’écriture, vous pourrez vous rendre compte que votre découpage comporte des lacunes, et donc qu’il faudra rajouter des scènes, des actions, des situations. Ou en enlever. Ou les déplacer. C’est ce qui se passe actuellement pour moi depuis que j’ai commencé cette méthode.

Oui actuellement, je suis devenue une architecte. Pour le roman que je suis en train d’écrire, j’ai planifié toute l’histoire, depuis le prologue jusqu’à la dernière scène, en passant par toutes les péripéties et le climax. Je pensais ne pas y arriver, avoir tellement donné pour mon plan que j’en serai dégoûté et que je n’arriverai pas à écrire. Et en réalité, pas du tout. Il faut dire aussi que je me fais aider mais je vous en parlerai dans une autre vidéo.

3. Jarditecte ou plantser ?

Il existe une troisième catégorie d’auteurs : le jarditecte ou plantser. Il s’agit, comme son nom l’indique, d’un hybride entre le jardinier et l’architecte. Un jardinier qui a besoin de savoir où il va. Un architecte qui nécessite un brin de folie et de liberté. Ce sont ces auteurs qui de leur idée de base, pose un fil rouge, quelques étapes à franchir ici et là au cours de l’histoire, des points de sauvegarde à atteindre pour pouvoir continuer.

Mais après tout, la meilleure méthode c’est celle qui fonctionne.

Alors, êtes-vous jardinier ou architecte ? Répondez en commentaire, et faisons un petit sondage pour savoir combien il y a de jardiniers, d’architectes ou de jarditectes dans le coin 

Merci d’avoir regardé cette vidéo. Si celle-ci vous a plus n’hésitez pas à mettre un pouce bleu, abonnez-vous et activez la cloche pour ne rien manquer des futures vidéos.

Sur ce, je vous dis à la semaine prochaine
bybye

couverture-courroux-glace

La Missive

Quand le conflit entre une mère et ses filles met en péril l'avenir du monde.

Découvrez gratuitement ma nouvelle fantastique "Courroux glacé".

Félicitations et bienvenue parmi les abonnés de La Missive

%d blogueurs aiment cette page :