mon recueil : Enfer et bonnes intentions

Salut à tous, je suis Meryma Haesltröme. Bienvenue sur la chaîne des auteurs qui en ont dans la plume. Comme vous pouvez le constater à ma voix de canard, je suis enrhumée. Et non, je n’ai pas le coronavirus. Je suis quand même ravie de vous retrouver pour cette nouvelle vidéo. Aujourd’hui je vais vous présenter un de mes recueils publiés, intitulé : « Enfer et bonnes intentions ».

Mais avant ça, j’aimerai d’abord remercier les personnes qui me suivent depuis le lancement de la chaîne et les abonnés qui nous rejoignent au fur et à mesure. Vos commentaires et réactions m’aident à améliorer les vidéos et me poussent à vous offrir un contenu toujours plus de qualité. Pour retrouver mes écrits, les scripts des vidéos et mes services aux auteurs, rendez-vous sur mon site. Vous pouvez me retrouver aussi sur les réseaux sociaux. Toutes les infos sont en barre d’infos.

A présent, revenons dans le vif du sujet.
Enfer et bonnes intentions est un recueil de 31 textes courts, écrits durant un challenge intitulé le Textober. Sur le même principe que l’Inktober pour les illustrations, les participants doivent, dans ce cas précis, produire un texte chaque jour du mois d’octobre, en suivant une liste pré établie. Je me suis lancée au dernier moment, motivée par une amie auteure, coucou Alizée. Je n’avais aucune idée de quoi raconter, comment, quelle longueur, quel thème etc. Le premier mot de la liste officielle était L’Anneau. Autant dire que ma première idée à été d’intégrer un élément rappelant le Seigneur des Anneaux. Saurez-vous le retrouver dans le recueil ?

J’ignore pourquoi, ces derniers temps, dès que je dois écrire un texte court, il est question d’un couple maudit. Ça a commencé en 2018 avec « Les promesses de l’aube » pour un concours short édition. J’ai récidivé avec « La fournaise de ton amour », puis « Passion dévorante ». Bref, de la romance oui, de la guimauve non ! Le personnage de Célia m’est apparu assez rapidement, puis celui de Luc. Le train était en marche.

Ce recueil raconte donc l’histoire du couple improbable que forment Luc et Célia, deux êtres célestes, chacun ignorant la nature de l’autre. Saurez-vous distinguer l’ange du démon ? Ou peut-être sont-ils plus l’un et l’autre que ce qu’on pense ?

Au court des 31 chapitres, vous suivrez tour à tour les personnages, découvrant des bribes de leur vie, de leur passé, de leur histoire. Qui est réellement Célia, cette jeune serveuse aux yeux de biche, pas si innocente qu’on le croit ? D’où vient Luc, ce grand brun ténébreux, séducteur et taquin ?

Le récit vous envoie sur de fausses pistes pour vous ramener brutalement sur le droit chemin. La fin inattendue, vous apportera toutes les réponses posées au fil de votre lecture.

Durant tout le mois de mars, je dédicace chaque exemplaire acheté depuis ma boutique sur mon site. Je vous offre également ce marque-page en cadeau.

Si des chroniqueuses et chroniqueurs passent dans le coin, sachez que le format epub de ce recueil est disponible en service presse sur le site Simplement Pro.

J’en profite pour vous parler du petit livre que mon amie et auteure Alizée Villemin a produit durant ce même challenge. Il est intitulé « De vase et d’écailles », et c’est une pépite. Il s’agit d’une aventure d’Ezio et Fendyr, deux frères mercenaires pas très malins, qui pataugent dans les marais d’Unyar en quête d’un trésor mieux gardé qu’ils ne l’espéraient. Un récit plein d’humour, avec des personnages sarcastiques dont Alizée a le secret. Vous pouvez vous procurer ce livre sur le site the book edition.

Petite parenthèse. Vous avez sûrement vu passer l’info : le salon du livre Paris est annulé cette année, suite aux décisions gouvernementales d’interdire des rassemblements de plus de 5000 personnes en milieu confiné.

Je suis bien sûr frustrée et triste de ne pas pouvoir assister à ce manifestation, alors que je suis invitée par short édition. En plus je devais revoir des amis, rencontrer des nouveaux auteurs et des éditeurs qui me font de l’oeil depuis un moment.

Bref. J’envoie toutes mes bonnes ondes aux auteurs, illustrateurs et éditeurs qui subissent ce fâcheux revirement et qui subiront inévitablement les conséquences de cette décision sur leur activité. Soyez assurés de tout mon soutien.

Merci d’avoir regardé cette vidéo. Si celle-ci vous a plus n’hésitez pas à mettre un pouce bleu, abonnez-vous et cliquez sur la petite cloche pour ne rien manquer des prochaines sorties.

Je vous dis à la semaine prochaine pour une vidéo vécu et expérience. Bybye 🙂

couverture-courroux-glace

La Missive

Quand le conflit entre une mère et ses filles met en péril l'avenir du monde.

Découvrez gratuitement ma nouvelle fantastique "Courroux glacé".

Félicitations et bienvenue parmi les abonnés de La Missive

%d blogueurs aiment cette page :