Lire Jour 30 : De mauvais augure

Jour 31 : Ramper

 

Dérangés par les humains qui les assaillaient, les démons se relevèrent un à un, libérant un peu plus leur proie au fur et à mesure.

Sentant le poids sur son corps se faire plus léger, l’Alternak reprit courage et se débattit de plus belle. De ses poings il cogna sauvagement, de ses griffes il lacéra les chairs enflammées, de ses genoux il libéra de l’espace. Enfin, il se redressa brusquement, bras écartés, encornant un ennemi de son appendice encore intact, et poussa un hurlement sauvage vers le ciel.

Projetés, les démons ne s’écroulèrent que pour mieux se relever vivement et revenir à la charge. L’Alternak tituba, soufflant des flammèches à chacune de ses expirations, et secoua la tête comme pour éclaircir sa vision troublée. Avant qu’un démon ne se jette à nouveau sur lui, il vit Tadeus se débattre furieusement contre un monstre, toutes griffes pointées vers le colosse, qui tenait son adversaire à distance raisonnable, grâce au manche de son marteau. Mais celui-ci commença à brûler sous l’effet de la chaleur et l’Alternak comprit la fin inéluctable qui attendait le forgeron.

Dans un accès de rage, la créature inspira profondément quelques secondes, et relâcha toute la puissance accumulée en un souffle de flammes, dirigées par ses mains tendues vers sa cible. Le démon poussa un cri aigu et reporta son attention sur l’Alternak, délaissant Tadeus qui tomba à genoux, à bout de forces.

Le démon continua d’avancer, bravant le brasier, luttant contre une force invisible qui l’empêchait d’avancer. Il parvint près de l’Alternak malgré tout qui cessa de souffler d’un seul coup, laissa le démon venir jusqu’à lui pour enfoncer son poing dans la poitrine de son adversaire. Pendant quelques secondes, rien ne se passa, les deux créatures s’affrontèrent du regard en silence. Puis l’Alternak retira son poing dans lequel il tenait une pierre carmin qui fondit à son contact. Alors le démon refroidit se figea et tomba au sol pour répandre ses cendres dans la terre.

Les autres démons se jetèrent à leur tour sur lui et l’Alternak arracha les coeurs des démons un à un, sous les cris victorieux des villageois sortis de leurs cachettes pour assister à l’évènement incroyable.

Lorsque le dernier démon se fut éteint, l’Alternak tomba à son tour. Maëlys et Georg roulèrent chacun de leur côté une fois séparés. La jeune femme releva la tête à la recherche de son compagnon et rampa jusqu’à lui. Georg, les yeux fermés, ne bougeait plus. Lorsqu’elle posa sa main sur celle du jeune homme, rien ne se passa. Sa peau était froide, la colère et la peur s’étaient évanouies. Elle puisa dans les dernières forces qui lui restaient pour embraser le corps de son compagnon.

Elle ferma les yeux à son tour et sombra dans une nuit sans fin.

couverture-courroux-glace

La Missive

Quand le conflit entre une mère et ses filles met en péril l'avenir du monde.

Découvrez gratuitement ma nouvelle fantastique "Courroux glacé".

Félicitations et bienvenue parmi les abonnés de La Missive

%d blogueurs aiment cette page :