Lire Jour 11 : Dégoûtant

Jour 12 : Glissant

 

Les habitants couraient en direction du nord, vers la sortie du village, dans un chaos frénétique. Sur leurs talons, le troll et l’alternak se jetaient l’un sur l’autre dans une explosion assourdissante. Des maisons s’enflammaient, des murs s’écroulaient sous les coups de gourdin de la gigantesque créature. Les soldats, sortis de leur torpeur, tiraient flèches et lances dans l’espoir de repousser le troll, mais celui-ci sentait à peine les pointes qui peinaient à percer sa peau purulente. La créature enflammée envoya une boule feu en plein visage du troll qui, loin de se laisser déstabiliser, fit tournoyer son arme dans l’espoir de toucher son adversaire. Mais l’alternak, plus rapide, évitait inlassablement le gourdin.

Impuissant face aux deux monstres, Tadeus rejoignit les villageois, dans le but de les aider à fuir avant d’être blessés ou tués. Il ne put s’empêcher de se retourner pour observer la scène de cauchemar qui se déroulait devant ses yeux. Il avait du mal à croire que l’enfant qu’il avait adoptée moins d’un an auparavant, et qu’il considérait comme sa propre fille, puisse devenir cette créature infernale, à l’intérieur de laquelle la volonté propre de l’enfant n’existait plus. Maëlys, en apparence si douce et si fragile, pouvait-elle réellement exterminer toute forme de vie ?

— Je vous avais prévenus ! s’exclama une voix dans son dos.

Tadeus se retourna pour réceptionner dans ses bras la vieille Luciane, qui titubait sur les pavés glissants de la rue pour le rejoindre. Devant l’air perplexe du forgeron, la voyante crut bon de préciser :

— Je vous avais prévenus que ces gamins attireraient le malheur sur nous ! C’est votre faute, Taddeus ! Vous auriez dû les renvoyer d’où ils venaient !

— Et où ça, hein ? Dans le froid et la boue ?

— En enfer ! éructa la vieille avant de cracher aux pieds de l’homme qui se recula vivement.

Un cor d’alerte lui fit relever la tête, lui évitant d’avoir à exprimer les propos acerbes qu’il était sur le point de balancer à la voyante. Du château du seigneur Gallio venait à leur rencontre une cavalerie lourde, avec des soldats bien mieux équipés que les gardes du village. Il était temps, car l’Alternak paraissait avoir du mal à éloigner le troll des habitations.

Lire Jour 13 : Dune

couverture-courroux-glace

La Missive

Quand le conflit entre une mère et ses filles met en péril l'avenir du monde.

Découvrez gratuitement ma nouvelle fantastique "Courroux glacé".

Félicitations et bienvenue parmi les abonnés de La Missive

%d blogueurs aiment cette page :