Salut tout le monde, j’espère que vous allez bien. Je suis ravie de vous retrouver pour cette nouvelle vidéo, la deuxième dans laquelle je vous parle de mon challenge d’écriture du mois d’août. C’est parti !

Présentation du challenge

Comme je vous le disais dans la première vidéo sur le challenge (que je vous invite à aller visionner si ce n’est pas déjà fait, pour savoir de quoi je parle ^^), je vais me lancer enfin dans l’écriture du premier jet d’Erhetylia. Ce sera donc une série littéraire en plusieurs saisons, de plus ou moins 10 épisodes, d’environ 10 000 mots chacun.

Aujourd’hui nous sommes le samedi 1er août, et je vais réaliser le challenge sous forme de vlog, c’est à dire que je vais filmer durant les 15 prochains jours et faire le bilan avec vous au fur et à mesure de mes sessions d’écriture. Je n’ai jamais réalisé de vlog, ce sera le tout premier, donc il est possible que les vues ne soient pas super bien cadrées, mais je vais faire de mon mieux. Passons à la suite.

Obstacles et points faibles

3 semaines au lieu de 4

En regardant de plus près mon agenda, je me suis rappelée que j’ai en réalité seulement 3 semaines de complètement libres, puisque je récupère mon fils la dernière semaine d’aout, qu’il va me coller comme de la glue toute la semaine, je risque donc d’avoir du mal pour écrire. Mais j’essaierai quand même, du moins les jours où ma mère pourra le garder un peu.

« Jardinier » refoulée

A part ça, je vous avoue que je ne pars pas complètement sereine. C’est vrai que ça fait plusieurs années que je travaille sur ce projet, mais comme je vous l’ai déjà dit, l’univers d’Erhetylia et ses personnages ont évolué au fil du temps. Les personnages et les éléments que je vais aborder dans ce challenge n’ont que quelques mois, je ne suis pas à l’aise avec eux, je ne les connais pas encore sur le bout des doigts. Ça va me demander un temps d’adaptation, et je me connais, mes fiches de personnages vont encore évoluer, et donc mon intrigue avec, ce qui risque de me retarder dans l’écriture.

Mon royaume pour une bonne nuit de sommeil

Un autre élément que je dois prendre en compte, c’est mon besoin de sommeil. Je ne peux pas écrire tard le soir, quand il fait nuit, après ma journée. Dès que la luminosité baisse, mon cerveau se met en veille, la fatigue m’envahie et je suis incapable de réfléchir et de me motiver à quoi que ce soit. J’avais pensé aussi me mettre un réveil plus tôt que d’habitude, me lever vers 7h et commencer à écrire. Sauf que si j’ai mal dormi la nuit (et ça m’arrive souvent), ça risque d’être très compliqué. Et si j’ai pas assez dormi, je serai incapable de me concentrer et d’écrire. Alors oui, je pourrais me forcer, me dire que je dois le faire et donc ne pas me poser de question, sauf que c’est aussi le seul moment de l’année où je suis en vacances, complètement, du coup, j’ai quand même aussi envie d’en profiter pour me reposer, au moins la nuit. Donc mes plages horaires pour écrire seront 9h-12h et 14h-18h. Enfin ça c’ets la théorie, peut-être que parfois j’aurai envie d’écrire avant 9h, ou après 18h, peut-être que je serai motivée pour reprendre avant 14h, ça je verrai au moment venu, je me laisse de la liberté dans la journée.

Addiction aux réseaux sociaux

J’ai un autre point faible, c’est mon téléphone. Je me laisse très facilement distraire par les notifications des réseaux sociaux notamment. Alors pour ça, j’ai désactivé le son, déjà, mais je pense que le plus raisonnable c’est surtout de le mettre dans une autre pièce quand je veux écrire, et éviter d’ouvrir une fenêtre internet pour facebook et compagnie. Le seul onglet que je m’autorise c’est pour la musique sur youtube, avec mes playlists.

Tremplins et points forts

Libéréééé, délivréééé

Malgré ces obstacles, j’ai aussi des tremplins et des points forts, heureusement.
D’une part, je suis en vacances, ce qui veut dire pas d’autre travail à côté, aucune obligation, personne qui m’attend.
Ensuite, mon fils sera complètement chez son père durant 3 semaines, donc pas de repas à préparer pour lui, de colère ou de bobos à gérer, pas de sortie ou de jeux à prévoir.
Je suis célibataire et je vis en ermite depuis longtemps, et ça me convient parfaitement. Pas de conjoint pour me demander à passer du temps avec lui, pas de famille ou d’amis dans le coin pour me solliciter pour sortir. Mes amies habitent loin de chez moi, on se retrouve sur messenger ou nos jeux vidéos en ligne, on se parle quand on en a besoin, mais par-dessus tout, elles écrivent également, et comprennent parfaitement la démarche dans laquelle je suis, et elles me soutiennent.

De la discipline !

Mais je crois que mon plus gros point fort, c’est mon autodiscipline, et ma capacité de concentration extrême. Enfin, quand je dis extrême, c’est qu’en fait je peux me lancer dans des séances d’écriture de plusieurs heures sans m’arrêter, ou du moins avec de courtes pauses. Si je l’ai décidé, je peux ne rien faire d’autre de ma journée que travailler sur ce texte. Ça me permet d’aller au bout de mes projets. Mais c’est quelque chose que je ne peux pas faire toute l’année, car ça demande énormément de concentration et d’énergie, je ressors de ces journées exténuée, avec un fort besoin de me changer les idées. Ensuite je me lâche sur netflix et les jeux vidéos.

Soutien inestimable

Je fais également partie d’un groupe sur facebook, L’académie du chat de l’écrivain, animé par une autrice auto-éditée, Caroline Vermalle, qui organise chaque jour des sprints à 14h. On se retrouve donc à plusieurs pour s’encourager, se motiver, se débloquer etc. Ça fait plusieurs mois que j’écris avec eux de manière régulière et j’avoue que ça m’aide beaucoup. C’est grâce à ce groupe notamment que j’ai pu écrire et publier ma nouvelle « Le prix de la liberté », et ainsi, mettre un pied dans Erhetylia de manière officielle, et vous embarquer avec moi dans l’aventure 🙂

Lecteurs et lectrices, en commentaire, dites-moi si vous avez déjà suivi les séances d’écriture d’un auteur ou d’une autrice, et qu’est-ce que vous aimeriez voir de notre quotidien, de notre travail ? Si vous avez des questions, posez-les moi en commentaire.

Auteurs et autrices, dites-moi si vous avez déjà réalisé ce genre d’exercice, ce genre de challenge d’écriture et comment vous vous êtes débrouillés ? Quels obstacles avez-vous rencontrés ? Racontez-nous vos victoires !

Sur ce, il est déjà tard, je dois aller écrire, mais avant ça il faut que je monte la vidéo et que je l’héberge sur youtube, donc je vais m’arrêter là. Merci d’avoir regardé cette vidéo, pensez à mettre un pouce bleu pour nourrir les dragons, abonnez-vous pour conjurer le mauvais sort, et je vous dis à très vite 🙂 Prenez soin de vous, bybye !

couverture-courroux-glace

La Missive

Quand le conflit entre une mère et ses filles met en péril l'avenir du monde.

Découvrez gratuitement ma nouvelle fantastique "Courroux glacé".

Félicitations et bienvenue parmi les abonnés de La Missive

%d blogueurs aiment cette page :